Mise à jour de 2.3 à 2.5.1

Mise à jour retardée pour cause de bug

Il y a quelques temps, un mois pas plus, j’ai remis à plus tard la mise à jour des blogs, pour cause d’échec lors du passage à la version 2.5. Un bug empêchait d’utiliser les « jolies urls » configurables directement depuis l’interface d’administration, et provoquait l’inaccessibilité des pages statiques, bug que j’ai signalé sur le forum francophone, et qui fut brillamment pris en charge par un membre de la communauté.

Comme maintenant la version 2.5.1 est disponible et a corrigé tout de même 70 bugs, c’est intéressant de s’y mettre.

Le HowTo

D’abord, on télécharge la version 2.5.1 en français sur cette page. Ensuite on crée un répertoire WordPress-2.5.1-fr quelque part dans son /home, (je ne sais pas comment ça se passe ailleurs que sous GNU/Linux) et on décompresse le zip dedans: unzip paquet.zip.

Continue reading « Mise à jour de 2.3 à 2.5.1 »

Premier pas sur un ordinateur

Je rencontre des internautes et des personnes physiques, hommes et femmes, pour qui l’ordinateur n’est pas un ami, alors que l’accès à Internet offre tellement de possibilités intéressantes. Comme dirait raph, l’auteur illustre du blog « bon pour ton poil », par exemple dans un de ses plus récents billets : Le travail, c’est la prison de la santé.

Continue reading « Premier pas sur un ordinateur »

Firefox en français

Si la version localisée n’est pas disponible dans la distribution qu’on utilise, il faut télécharger le fichier fr.xpi. Puis, l’ouvrir avec Firefox (menu Fichier > Ouvrir un fichier).

Ensuite, il faut afficher la configuration en inscrivant about:config dans la barre d’adresse du navigateur, et rechercher general.useragent.locale à l’aide du champ « Filter ». Après il n’y a plus qu’à sélectionner la ligne concernée, faire un clic droit dessus et choisir « Modify ». Inscrire « fr-FR », et redémarrer Firefox.

Voilà, il est en français.

Selon la version à localiser, le fichier .xpi sera dans un des répertoires de cette page de chez Mozilla.

Sabayon Linux sans CD, loupé

Après avoir lu le premier billet de Mathieu Chouchane au sujet de Sabayon, j’ai eu envie de l’essayer. De Qemu avec la version 3.3b mini édition à la version 3.4 mini édition en live, je continue avec une installation sur portable PIII. Il y a 386 Mo de ram et un espace disque dépassant les 5.8 Go requis par la distribution (vu lors d’une tentative d’installation en machine virtuelle).
Continue reading « Sabayon Linux sans CD, loupé »

Logiciels libres, sur les épaules des géants

C’est une partie de ce qu’explique la société Smile, pour définir le mode de développement des logiciels libres et open-source. Dans leur livre blanc de 73 pages, (licence Creative Commons « Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification » 2.0.) nous découvrons ce qui les compose et les définit, et surtout ce qui les oppose au modèle de développement privateur et les limites de ce dernier. Ce document explique en détail en quoi les logiciels libres et l’open-source oeuvrent pour une évolution saine de la chose informatique.

Introduction à l’open source et au logiciel libre.

Le blog d’une newbie change d’hébergeur

Mon blog est maintenant chez Toile-libre.org. Pourquoi ? Parce que, c’est une bonne raison. En deux sessions j’ai tout installé et réglé, vu avec les responsables les deux ou trois points à arranger pour que tout fonctionne vite fait bien fait. Tout fonctionne parfaitement, et l’affichage des pages est rapide.

Je voudrais ajouter une fonction genre « le permalien du billet » pour affecter le nom d’un billet à la balise more qui code pour «lire la suite». Je ne connais rien à php, et je me demande si une fonction telle que «<a href= »<?php echo get_settings(‘permalink’); ?>/ »>» pourrait produire cet effet ?

Ce serait mieux pour l’accessibilité : imaginez un navigateur audio lisant la page « blablabla … lire la suite » « lire la suite » « lire la suite »…

Alors comment faire pour que ça aille dire « lire la suite du billet trucmuchemachinchose » ?

Mister Wong et bookmarks sociaux

Il était une fois…

Il y a quelques jours, peut-être dix ou… non, il y a déjà un mois, je me suis inscrite sur le site de bookmarks sociaux Mister Wong.

Avant de m’inscrire là, je me suis demandée sur quel site de bookmarking j’allais m’inscrire, puis après mon inscription, je me suis demandée pourquoi des gens mettaient des moyens techniques à disposition de millions d’inconnus pour que ceux-ci confient leurs favoris à un site web distant.
Continue reading « Mister Wong et bookmarks sociaux »