Utiliser une distribution PCLinuxOS Openbox et remplacer PCManFM par Nautilus

Ce sont quelques notes prises pour faire un point sur les progrès en cours, pour savoir si il est possible de remplacer PCManFM dans une distribution contenant uniquement Openbox et quelques programmes. Le but, rendre simple l’affichage du fond et des icônes (iDesk étant un programme pour afficher des icônes sur le bureau, amusant à mettre en place, mais obsolète,  pas utilisable sans une configuration manuelle icône par icône, et n’ayant pas de remplaçant récent que je connaisse), tout en ayant plus d’un bon gestionnaire de fichiers solide et fiable dans les choix possibles.

Les paquets installés:

nautilus (2.32.2.1-1pclos2010)

avec les dépendances suivantes:

gnome-python-desktop (2.32.0-3pclos2010)
gnome-python-nautilus-burn (2.32.0-3pclos2010)
gnome-python-totem (2.32.0-3pclos2010)
libnautilus-burn4 (2.25.3-7pclos2010)

Puis pour pouvoir utiliser la fonction gestion de bureau (fond et icônes) il faut gnome-settings-daemon:

gnome-menus (2.30.5-1pclos2010)
gnome-screensaver (2.30.2-1pclos2010)
gnome-settings-daemon (2.32.1-2pclos2010)
libgnomekbd4 (2.32.0-1pclos2010)
metacity (2.34.1-1pclos2011)
python-gnome-menus (2.30.5-1pclos2010)

Ensuite, pour pouvoir gérer aisément le fond d’écran et les icônes, j’ai installé gnome-control-center qui contient gnome-appearance-properties:

gnome-control-center (2.32.0-1pclos2010)
libgnome-window-settings1 (2.32.0-1pclos2010)

Une fois cela fait, il faut lancer gnome-settings-daemon et nautilus au démarrage. Après quelques essais et une recherche sur « où est gnome-settings-daemon » dans le système, celui-ci étant hors du $PATH, et nautilus ayant de multiples options, j’ai ajouté ceci dans le fichier autostart.sh situé sous ~/.config/openbox :

# lancer Nautilus comme gestionnaire de fond et d’icônes
/usr/lib/gnome-settings-daemon &
nautilus –no-default-window &

Après cela et quelques rechargements de la session X les polices et le thème d’icônes ne ressemblaient plus à ce que j’avais précédemment.

Dans le Centre de Contrôle Gnome j’ai trouvé l’entrée de la configuration pour Apparence, et configuré le fond d’écran et le lissage des polices. Il me manquait le choix du thème d’icônes, et j’ai trouvé ça dans gconf-editor, accessible aussi depuis le Centre de Controle Gnome (/usr/bin/gnome-control-center) sous les menus : desktop > gnome > applications > interface, où j’ai aussi pu choisir les noms et taille de fontes, et le thème gtk. Il suffit de cliquer sur le champ correspondant à leurs valeurs et de les changer là, ce qui va être écrit quelque part dans un des fichiers xml, probablement sous ~/.gconf et quand je regarde dans ce répertoire, sous ~/.gconf/desktop/gnome/interface je vois un fichier nommé %gconf.xml contenant ces lignes:

<?xml version= »1.0″?>
<gconf>
<entry name= »font_name » mtime= »1325990510″ type= »string »>
<stringvalue>DejaVu Sans 13</stringvalue>
</entry>
<entry name= »gtk_theme » mtime= »1325948049″ type= »string »>
<stringvalue>Equinox_Light</stringvalue>
</entry>
<entry name= »icon_theme » mtime= »1326041809″ type= »string »>
<stringvalue>LinuxLex-8</stringvalue>
</entry>
<entry name= »monospace_font_name » mtime= »1325947640″ type= »string »>
<stringvalue>Monospace 11</stringvalue>
</entry>
</gconf>

En chemin, je dois aussi dire que j’ai dû modifier des fichiers pour les entrées des menus, afin d’accéder à Nautilus en tant que gestionnaire de fichiers, et quelques trucs en plus…

Pour que ce soit propre et que les fichiers desktop en question ne soient pas écrasés lors d’une mise à jour de l’un ou l’autre des programmes, j’ai d’abord créé un répertoire « applications » sous ~/.local/share, puis j’y ai copié les fichiers suivants:
gconf-editor.desktop
gda-browser-4.0.desktop
gnomecc.desktop
nautilus-browser.desktop

Par exemple, dans nautilus-browser.desktop, j’ai changé la ligne

Categories=GNOME;GTK;System;Utility;Core;

en

Categories=FileManager;X-MandrivaLinux-System-FileTools;

ainsi, le menu d’entrée apparaît dans la même section que PCManFM, ou n’importe quel autre gestionnaire de fichiers sous Applications > Outils fichiers.

J’ai également profité de l’occasion pour supprimer des entrées de menus qui se retrouvent à plusieurs endroits dans les menus, ce que je trouve inutile, et aussi supprimer une section qui ne me sert à rien : celle de l’entrée vers les bases de données.

Pour la plupart des fichiers desktop, j’ai pu faire en sorte de ne plus les voir dans les menus juste en changeant la ligne « Categories= ». Par exemple, Lomanager apparaissait dans Bureautique et dans Centre de gestion des logiciels. Je ne le veux que dans Centre de gestion des logiciels alors j’ai changé:

Categories=PackageManager;GTK;System;X-MandrivaLinux-System-Configuration;X-MandrivaLinux-Office;X-MandrivaLinux-System-Configuration-Packaging;

en
Categories=PackageManager;GTK;System;Application;X-MandrivaLinux-System-Configuration-Packaging;

Pour supprimer l’entrée complète « Bases de Données » cela a été un petit peu plus complexe. J’ai fait divers essais qui n’ont pas fonctionné avant de trouver qu’il fallait agir sur deux repertoires différents. Alors sous ~/.local/share/ j’ai aussi créé le répertoire : desktop-directories dans lequel j’ai copié (depuis /usr/share/desktop-directories) le fichier mandriva-moreapplications-databases.directory. Pendant ce temps dans le répertoire ~/.local/share/applications, j’avais copié les deux fichiers correspondant au menu Applications > Autres applications > Bases de Données, soit libreoffice3.4-base.desktop et phpMyAdmin.desktop (l’un est déjà sous Bureautique, tandis que j’accède à l’autre quand j’en ai occasionnellement besoin, depuis le navigateur web, je n’ai donc pas besoin d’un menu pour ça).

Fichier libreoffice3.4-base.desktop: il a maintenant cette ligne:

Categories=Office;X-Red-Hat-Base;X-SuSE-Core-Office;

et à l’origine, il est un lien symbolique sous /usr/share/applications, et pointe vers /opt/libreoffice3.4/share/xdg/base.desktop, qui contient cette ligne:

Categories=Office;X-Red-Hat-Base;X-SuSE-Core-Office;X-MandrivaLinux-MoreApplications-Databases;

pour phpMyAdmin, il a maintenant:

Categories=GTK;

alors qu’il avait:

Categories=X-MandrivaLinux-MoreApplications-Databases;

Je ne sais pas s’il est possible de faire de meilleures modifications pour obtenir la suppression d’une catégorie d’entrée de menus. En attendant, cela fonctionne, et les menus nécessaires pour gérer un « Bureau Openbox » avec Nautilus sont à leur place.

Les menus Openbox sont toujours disponibles depuis le panel tint2, configuré pour permettre son affichage. Il ne manquerait plus qu’une entrée pour l’afficher depuis le menu Nautilus qui apparaît dans le clic-droit du bureau, ou  à l’inverse pouvoir configurer Nautilus pour permettre l’affichage du menu Openbox et dans celui-ci, ajouter le menu Nautilus pour pouvoir choisir par exemple un nouveau fond d’écran, à l’identique de ce que nous avons fait avec PCManFM.

Merci aux membres du forum Linuxgator.org
(Using Nautilus in Openbox ?) pour m’avoir aidée à dépasser les difficultés liées à ma méconnaissance de l’environnement Gnome. Je remercie en particulier knome et ongoto.

Leave a Reply

Bloqueur d'Indésirables WordPress par WP-SpamShield